Nous sommes aux Etats-Unis plus précisement à Houston le 20 Juillet 1969. Dans la salle, la pression est à son comble, le moment fatidique approche. Le monde entier a les yeux rivés sur son écran, on en parle depuis longtemps… Là-haut l’équipage de la mission Apollo 11 enchaînant les péripéties dues au capricieux ordinateur de bord vient d’alunir à 7 km du site prévu pour l’occasion. Neil Armstrong descend et prononce une phrase presque légendaire :

C’est un petit pas pour un homme mais un bond de géant pour l’humanité

Dans le contexte des années 60 et l’opposition entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique envoyer le premier homme sur la lune signe pratiquement la victoire des américains. C’est le président Kennedy qui avait lancé le programme Apollo en 1961 avec son célèbre discours. Son pays était clairement distancé, car les soviétiques avaient depuis longtemps réussi à envoyer un homme sur orbite contrairement aux américains.

Sur le plan scientifique aussi c’est une révolution : marcher sur un corps autre que la Terre c’était et c’est d’ailleurs toujours aujourd’hui un exploit !

En ce moment, ce rêve redevient réalité avec les annonces de plusieurs agences spatiales nationales ou privées qui envisagent d’envoyer à nouveau des femmes et des hommes sur la Lune à l’horizon 2020. (Je vous cache pas que sur ce coup la NASA est plutôt ambitieuse !) il est quand même plus probable que cela se passe en 2025/2030.

Sans oublier l’exploration de Mars qui excite déjà le monde entier et ne saurait tarder… Mais bon ça, c’est le sujet d’un prochain article 😉