Les poulets ne sont pas que des volailles que vous mangez le dimanche chez mamie. Avant de se retrouver dans votre assiette, elles vivent et sont parfois même très heureuses (à condition qu’elles ne soient pas élevées en batterie mais à la campagne dans un joli jardin). Si vous en possédez une et que vous l’aimez, vous pouvez en apprendre davantage sur cet être fascinant en poursuivant la lecture de cet article. Allez, c’est partiiii

1. Les poules exécutent une petite danse quand elles voient une graine ou un insecte pour appeler leurs poussins

Selon des chercheurs australiens, c’est un signal de référence multimodal, à la fois vocal et visuel, qui augmente avec les aliments hautement préférés. Une fois les poussins réunis, la poule dépose la nourriture devant eux et attend qu’ils la mangent, elle peut déplacer la graine devant un autre poussin si le premier ne s’empare pas de la nourriture. Pratique non, hum ça me donne une idée…

2. Il y a plus de poulets sur terre que d’humains

On compte 18,6 milliards de poules d’élevage, autant dire que nous avec nos 7 milliards d’humains on fait pas le poids. Même les rats bruns et les fourmis sont plus nombreux que nous. Pour nous consoler, on est plus nombreux que les bovins et les moutons qui sont respectivement estimés à 1,4 milliard et à 1,1 milliard d’individus

3. Ils ont une préférence pour les visages attractifs

Et oui la beauté c’est important même chez les animaux. Des scientifiques ont observé des réactions de poulets devant différents visages d’hommes et de femmes, certains avec des traits plus asymétrique que d’autres et les poulets ont piaillé davantage devant ces derniers. Pour les scientifiques ça montre que l’inclination naturelle envers la symétrie est enracinée dans le système nerveux, contrairement à la croyance antérieure selon laquelle il en est ainsi à cause de nos influences culturelles.

4. Ils sont capables de reconnaître jusqu’à 30 autres poulets

Et les poussins impriment l’image de leur mère entre 24 et 36 heures après leur éclosion. Pas si bêtes, ces volailles.

5. La couleur des œufs de poules coïncide généralement avec la couleur de leurs lobes d’oreilles

Les races à lobes blancs pondent généralement des œufs blancs et les poules avec des lobes d’oreilles rouges pondent des œufs dans des tons brun. Vous allez enfin pouvoir dormir sur vos deux oreilles (parce que, entre nous, on s’est tous déjà posé la question des dizaines de fois !)

6. Les poulets comprennent qu’un objet s’échappant de leur champ de vision existe toujours

Ce qui les rend plus intelligents qu’un bébé de moins d’un an qui ne comprend pas ça. Pensez-y la prochaine fois, adoptez un poulet !

7. Les poules peuvent compter jusqu’à 5

Une scientifique anglaise a découvert et publié dans un article que nos douces et tendres volailles (dans les deux sens des termes) sont capables de distinguer jusqu’à cinq chiffres et qu’ils ont conscience que, si A est supérieur à B et B est supérieur à C, alors A est supérieur à C. Bref ils sont meilleurs que moi en maths…

8. Personne ne sait si l’œuf est arrivé avant la poule ou la poule avant l’œuf

Et ça restera un mystère de l’existence. Vous pourrez relire cet article dans 4538 ans (et je compte sur vous), on ne saura toujours pas. Les philosophes définissent ceci comme une aporie, une question sans réponse, et je pense qu’on a là, la plus grande aporie de tous les temps.