C’est un réflexe pour certains, un bruit insupportable pour d’autres, les craquements d’articulations font partie de notre quotidien. Ils paraissent banals mais ils se cachent derrière un mécanisme complexe et découvert seulement récemment.

Il s’agit d’un phénomène appelé « cavitation » et qui se situe dans les articulations. Deux surfaces articulaires sont en contact par le biais du cartilage qui les compose, dans un espace fermé appelé « capsule ». Leur mouvement est rendu possible par la présence d’un liquide, le liquide synovial, qui permet de fluidifier le mouvement des surfaces l’une sur l’autre à la manière de l’huile d’un moteur. Ce liquide renferme du gaz dissout.

Dans certaines conditions d’éloignement des deux surfaces articulaires, le volume à l’intérieur de la capsule augmente, la quantité de liquide restant identique, c’est la libération du gaz dissout sous forme gazeuse, afin d’occuper l’espace créé, qui provoque le bruit.

Schéma de Craquements d'articulations

Maintenant, abordons une idée largement reçue, se craquer régulièrement les articulations provoquerait de l’arthrose ?

Pour venir contrer cette idée reçue, un chercheur nommé Donald L. Unger n’a fait craqué que ses doigts de sa main gauche pendant 50 ans (ça fait beaucoup de craquements d’articulations). Après quoi il n’y eu aucune différence entre ses doigts gauches et droits. Il reçu d’ailleurs en 2009 un Ig Nobel pour son étude. Malheureusement, un seul individu étudié n’est pas suffisant pour en conclure un fait établi. De nouvelles études sur le sujet sont donc dès à présent en cours. Malheureusement, elles sont d’une très longue durée

Voilà, j’espère que ce post aura pu vous éclairer et comme d’habitude, si vous avez d’autres questions où des informations qui pourraient enrichir cet article, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Questions #3 : Pourquoi les faces des crêpes ne sont-elles pas similaires ?